Communiquer avec bienveillance

Trop souvent nous communiquons de façon violente. Nous faisons des sous-entendus, des jugements moralisateurs, des comparaisons, des reproches. Très souvent nous attendons que l’autre devine ce que l’on pense, nous donnons des conseils à une personne qui veut simplement être écoutée…

La CNV (communication non violente) permet de reconsidérer nos échanges, la façon dont nous nous exprimons. Elle nous invite à communiquer dans le respect de chacun, des ses émotions. 



Plus qu’un simple langage, la CNV nous donne des clés de compréhension de nous mêmes, de nos schémas et de nos croyances. Souvent nous réagissons de manière violente car cela déclenche une réaction émotionnelle inconsciente. La CNV permet de prendre la responsabilité de ses émotions en exprimant ses ressentis et ses besoins non satisfaits. Elle nous relie à nos émotions 

1. Décrire une situation de façon objective. On observe sans juger. Par exemple mon amie est en retard (situation objective)
2. Exprimer ses sentiments en utilisant « je ». Je ressens de la frustration, de la colère
3. Décrire l’action, « je suis en colère car j’avais peur que tu ne viennes pas » 
4. Je formule ma demande, je peux appeler mon amie pour en savoir plus. 

La communication non violente est un processus de communication élaboré par Marshall B. Rosenberg, auteur du livre « les mots sont des fenêtres » . 

Et vous, pensez-vous communiquer avec bienveillance ? 

Elodie & Justine
Catégories
Dossiers
Derniers articles